promotion aide soignant perpignan 2006-2007

cours en commun
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 exposé d'anat-path:l'appareil urinaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elo
Timide
avatar

Nombre de messages : 18
Localisation : Estagel
Date d'inscription : 27/03/2006

MessageSujet: exposé d'anat-path:l'appareil urinaire   Mar 28 Mar - 19:38

Fait par :
Quintard Vincent
Carmona Stéphane
Maillol Elodie
Enciso Antoinette
Rodriguès Emma
Prudent Solène
Basty Emeline

SOMMAIRE


1. Quels sont les éléments qui composent l’appareil urinaire ?

2. L’anatomie du rein.
• Où se situe le rein ?
• Comment est-il irrigué ?
• De quoi est constitué le rein ?
• Quelles sont les fonctions du rein ?
• Comment le rein fabrique l’urine ?
• La composition de l’urine.

3. Les autres composants de l’appareil urinaire.
• Que sont les uretères ?
• Quel est le rôle de la vessie ?
• Qu’est ce que l’urètre ?
• Comment s’évacue l’urine ?
• Qu’est ce que le méat urinaire ?

4. Annexes.
• Définitions

5. Schémas.
• Coupe du rein.
• Schéma du néphron
• Les appareils urinaires et génitaux chez l’homme et la femme.



1. Quels sont les éléments qui composent l’appareil urinaire ?

• 2 reins
• 2 bassinets
• 2 uretères
• la vessie
• l’urètre
• le méat urinaire
• les glandes surrénales


2. L’anatomie du rein.

• Où se situent les reins ?
Au niveau des côtes flottantes. De couleur rouge-brun, ils ont une forme d’haricot et mesurent environ 12 cm de long, 6 cm de large, 3 cm d’épaisseur. Chaque rein contient 1 million de néphrons ou tubes urinifères.


• Comment est-il irrigué ?
Irrigué par l’artère rénale et la veine rénale qui vont se ramifier en réseau de capillaires.


• De quoi est constitué le rein ?
De l’extérieur vers l’intérieur, il est formé par :

 Une capsule fibreuse
 La zone corticale ou cortex
 La zone médullaire composée des pyramides de Malpighi
 Le sinus rénal composé des calices et du bassinet.


• Quelles sont les fonctions du rein ?
 Elimination des déchets de l’organisme, des substances en excès (eau) et des substances chimiques étrangères à l’organisme (médicaments, pesticides...).
 Maintien de la constance du milieu intérieur (pH, eau, ions) c’est l’homéostasie.
 Sécrétion d’une hormone stimulant la fabrication des globules rouges : l’érythropoïétine.
 Régulation de la tension artérielle par la sécrétion d’une hormone : la rénine.
 Fabrication d’enzymes agissant sur la vitamine D.
 Pouvoir de sélection : le rein garde les substances nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme.


• Comment le rein fabrique l’urine ?
Le rein filtre le sang dans les néphrons au niveau du glomérule, de cette filtration naît l’urine primitive. L’urine primitive sera réabsorbée en partie au niveau du néphron, en commençant par le tube proximal. L’urine est fabriquée en trois étapes :

 Etape 1 : Filtration glomérulaire : la totalité du sang va être filtré et passer dans la capsule de Bowman à l’exception des cellules, des lipides et des protéines, trop grosses pour être filtrées. Cette urine primitive aura les mêmes constituants que le plasma, excepté les grosses molécules de protéines, de lipides et les cellules.
 Etape 2 : Réabsorption tubulaire : c’est le retour des substances d’un compartiment à un autre. Sur 180L d’eau qui sont filtrés par jour seul 1.5L sont éliminés dans l’urine : la différence est donc réabsorbée : 99% d’eau est réabsorbée, ainsi que la totalité du glucose, et des petites molécules de protéines (acides aminés), et une partie des ions (sodium...).
 Etape 3 : Sécrétion tubulaire : des éléments sont synthétisés par une cellule et excrétés hors de celle-ci, ou proviennent du sang. C’est le cas de l’ammoniaque et de certains ions (ions hydrogènes), et les substances médicamenteuses.

Après les échanges tubulaires l’urine primitive circule dans les tubes de Bellini appelés aussi les tubes collecteurs du néphron pour être récolté dans le bassinet. De là l’urine devient définitive.

• La composition de l’urine.
 Eau à 95%
 Composés organiques : urée, (issus de la dégradation des protéines), acide urique (dégradation des acides aminés), créatinine (dégradation de la créatine), toxiques, médicaments.
 Minéraux : sodium, chlore, phosphates, sulfates...
 On peut trouver des hormones, des enzymes...



3. Les autres composants de l’appareil urinaire.

• Que sont les uretères ?
Deux longs conduits de 25 cm de long qui vont du bassinet à la vessie. Ils conduisent l’urine vers la vessie par mouvements péristaltiques.

• Quel est le rôle de la vessie ?
C’est le réservoir musculaire élastique qui peut stocker jusqu’à un litre et demi d’urine définitive.

• Qu’est ce que l’urètre ?
 Chez la femme il mesure 2 à 4 cm au maximum. Il débouche dans la partie antérieure de la vulve et en dessous du clitoris et se termine par le méat urinaire (orifice naturel).
 Chez l’homme il mesure environ 20 cm et se divise en trois parties :
_ L’urètre prostatique : part de la vessie et passe dans la prostate et mesure environ 4 cm ;
_l’urètre membraneux : traverse les muscles du périnée et mesure environ 1 cm ;
_l’urètre spongieux : mesure environ 15 cm.


• Comment s’évacue l’urine ?
Dès que la vessie atteint 300ml environ, il apparaît une tension vésicale qui entraîne le besoin d’uriner. La vidange de la vessie est commandée par le sphincter lisse de l’urètre (système nerveux involontaire), la sortie de l’urètre est entourée par le sphincter strié (système nerveux volontaire) dont la contraction assure la continence volontaire.

• Qu’est ce que le méat urinaire ?
C’est l’orifice par lequel s’évacue l’urine.









4. Annexes.

• Définitions

 Cystite : Inflammation aigue ou chronique de la muqueuse vésicale. Une cystite témoigne le plus souvent d’une infestation pathogène, des bacilles ou plus rarement un champignon. Elle est beaucoup plus fréquente chez les diabétiques, les femmes jeunes en période d’activité sexuelle, et les femmes enceintes. Elle est souvent liée à une maladie gênant l’évacuation vésicale des urines ou a des brides hyménéales entraînant lors du coït, une inoculation dans l’urètre et dans la vessie de germes présents dans le vagin. Chez l’homme elle peut être due à un obstacle prostatique.

 Calculs rénaux : Concrétion pierreuse qui se forme par précipitation de certains composants (calcium, cholestérol) de la bile ou de l’urine. Les calculs se développent le plus souvent dans les voies biliaires, les reins et les voies urinaires. Les plus bénins se désagrègent spontanément ou sont évacués par les voies naturelles. les autres sont à l’origine de coliques hépatiques ou néphrétiques, doivent être éliminés par extraction chirurgicales ou lithotripsie (broiement par ultrasons).

 Infection urinaire : présence de germes et de pus dans les voies urinaires. Les infections sont extrêmement fréquentes. Chez l’enfant, elles sont le plus souvent provoquées par des anomalies congénitales.

 Agénésie rénale : absence complète d’un rein. Dans 30%, il existe une malformation associée à des organes génitaux.

 Hydronéphrose : dilatation aiguë ou chronique des calices et du bassinet. Une hydronéphrose est la conséquence d’une rétention d’urine due à un rétrécissement ou une obstruction de l’uretère. le rétrécissement peu avoir pour origine une malformation congénitale de la jonction du bassinet et de l’uretère, l’obstruction peu être due à une maladie obstructive urinaire. L’hydronéphrose est révélée par des douleurs du rein voire par une colique néphrétique. Le traitement de l’hydronéphrose est chirurgical il repose sur la suppression de l’obstacle responsable de la rétention d’urine.


 Cystectomie :Ablation totale ou partielle de la vessie.
Cyst- : vessie
 Diurétique : Qui permet l'augmentation de la sécrétion d'urine.

 E.C.B.U : Examen cytobactériologique des urines:
Cyto- : cellules.
Bactério- : bactérie.

 Enurésie : Incontinence urinaire nocturne.
-uré : urine
 Globe vésical : Désigne une vessie pleine lors d'une rétention
d'urine.

 Hématurie : Présence de sang dans les urines.

 Néphrectomie : Ablation totale ou partielle du rein.
Néphr- : rein
 Néphrite : Inflammation du rein.

 Oligurie : Diminution de la quantité d'urine.

 Pollakiurie : Miction fréquence, mais urine peu abondante.

 Polyurie : Augmentation du volume d'urine.

 Protéinurie : Présence de protéines dans les urines.

 Pyélite : Inflammation du bassinet.
Pyélo- : bassinet
 Pyélonéphrite : Inflammation du bassinet et du rein.

 Pyurie : Présence de pus dans les urines.

 Urétérostomie : Abouchement de l'uretère à la peau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
exposé d'anat-path:l'appareil urinaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Physiologie digestive
» Appareil à faire les laits végétaux
» pb plan exposé
» Exposé EPS
» Exposé : Les chevaliers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
promotion aide soignant perpignan 2006-2007 :: Le coin des etudiants :: Cours du module 2-
Sauter vers: